Bracelet Copacabana like

Salut,

Je reviens pour mon super DIY de la mort qui tue (je me mets la pression toute seule) à savoir comment faire le bracelet Copacabana d’Aurélie Bidermann, vu sur mon dernier look.

Alors j’ai trouvé ce DIY sur internet et je l’ai suivi en faisant quelques modifs (surtout parce que google traduction n’est pas très fiable 😜).

Pour cela, il vous faut :

  • Un jonc en laiton (j’ai pris 1,9cm de large mais vous pouvez varier)
  • Des fils DMC (en prendre 6 d’un camaieu de 3 couleurs et 1 doré)
  • Une perceuse (de la marque Dremel)
  • Une aiguille

Alors, avec mon super anglais, je pensais qu’il fallait prendre 6 couleurs différentes dans un dégradé et qu’il fallait couper 60 cm de ces fils. Que nenni, vous n’avez qu’à choisir 3 couleurs et je pense que 40 cm suffit. Pour le nombre de fils à couper, à vous de juger, j’ai fait un peu au pif…

image

Faire un noeud avec les fils et former la tresse (pour la longueur, la superposer avec le bracelet).

image

Percer les trous (j’en ai fait 18 espacés de 8mm) (et oui j’ai pris le pelage de mon chat pour fond 😉)

image

Ensuite passer le fil doré dans une aiguille, le passer dans le 1er trou, faire un noeud et passer le fil dans la tresse puis dans le trou suivant etc. !

image

Alors j’ai coupé un peu trop court mes fils (28 cm), je n’ai pas pu faire un noeud aux extrémités de ma tresse donc j’ai enroulé un fil bien serré autour (pas top mais bon…)

image

Et voilà ! Je suis contente 😊. Dire qu’il est vendu environ 230€, j’ai fait de sacrés économies !

J’espère que ça vous a plu, allez-vous le tenter ?

Moi je pense en faire un autre, car j’ai voulu faire la tresse plus épaisse (par rapport à la première photo de cet article) mais en fait j’aurais dû laisser comme c’était…) je vous montrerai 😉 !

Stage bijoux

Ce diaporama nécessite JavaScript.

(Faites défiler les photos à l’aide des flèches)

Hello,

Samedi dernier j’ai fait mon stage de bijou tant attendu avec Cécile Crepellière dans son atelier dans le Vieux Lyon. Cécile est bijoutière, elle fait du sur-mesure et des ateliers pour les amateurs.

Nous étions un petit groupe de 3 filles et nous avons pu créer notre bijou à l’aide de Cécile qui nous a montré les différents outils à utiliser (et y en a beaucoup…) afin de le réaliser. On pouvait le réaliser en laiton (inclus dans le prix) ou en argent. Comme je suis dans ma période doré (est-ce que vous aussi vous avez des périodes argent ou doré ?) j’ai choisi le laiton.

Cécile avait préparé quelques bijoux (un bracelet, une bague et des boucles d’oreilles) pour nous montrer ce qu’on pouvait faire pendant ce stage de 4h. On pouvait faire exactement pareil ou s’en inspirer. J’ai décidé de m’en inspirer et de faire un jonc martelé et fermé par un lien de couleur.

Sous son aspect simple, il a fallu pour ça scier la plaque de laiton assez droit (le plus dur, je vous dis pas les crampes de doigts qu’on se prend 😁), limer pour cacher le fait qu’on n’ait pas scié droit, marteler (pour que ça donne l’aspect cuir, irrégulier), percer pour insérer les liens, chauffer pour ramolir le laiton qui s’est durci après le martelage, et former le bracelet à l’aide d’un triboulet. (Puis nettoyer le bracelet et mettre les liens).

Et voilà le résultat :

image
C’est celui de gauche !

Je suis très contente du résultat, j’ai fait exprès de choisir quelque chose d’assez simple, d’une part car j’aime les choses simples sans fioritures et d’autre part pour voir si je pouvais le refaire seule (avec les outils adéquats bien sûr !) et je pense que oui ! Bon on ne voit pas le lien sur cette photo mais je vais le changer car je trouve qu’il est trop épais celui que j’ai choisi donc je vais en mettre un plus fin donc plus souple.

Je suis en vacances cette semaine et je vais en profiter pour retourner voir Cécile pour lui poser toutes mes questions sur le CAP etc. Et profiter de sa perceuse pour vous préparer mon prochain DIY bijou !

Voili, voilou !

Bon week end 💕

Trucs & Astuces

image

Hey !

Alors comme vous vous en doutez mon budget n’est pas extensible (non c’est pas vrai ???), rapport aussi que certains mois je dépense un peu trop 😁 (Cf. Mon précédent article sur les ptites folies…) donc j’ai des ptites astuces pour ne pas être frustrée surtout en matière de bijoux  sur lesquels j’ai du mal à ne pas craquer et c’est un domaine qui m’intéresse beaucoup (j’y reviendrai)…

Donc comme je ne suis pas patiente et que j’ai tendance à vouloir tout, tout de suite, je trouve des astuces pour patienter ou pour… me calmer, soyons francs 😜 #personnefolle

Alors je ne veux pas faire de concurrence aux petit(e)s créateurs(rices) que j’admire beaucoup et à qui j’aimerais pouvoir acheter plus (instagram est une mine d’or pour ça) donc je ne vais pas mettre de liens vers les produits originaux, ni vers les ersatz car ils sont faciles à trouver mais si vous pouvez vous payer des créations originales, allez-y ! C’est toujours agréable de pouvoir se payer quelque chose en particulier mais quand on veut tout, ben on trouve d’autres solutions héhé !

Ces temps-ci on voit beaucoup sur instagram (décidément) des accumulations de chaines en tout genre et moi j’adooooore les accumulations de bijoux. Donc on a des pendentifs aiguilles, des médailles à message, des médailles tout court et bien moi pour quelques kopecks, j’ai réussi à avoir tout ça.

Processed with VSCO with m5 preset

Ma mine d’or : Etsy of course ! J’ai eu ces 3 pendentifs en vermeil (aiguille, corne et médaille Karma) pour… (roulement de tambours) : 18€ (+12€ de fdp car ça venait des States !) Sachant que souvent on trouve un de ces pendentifs avec chaine pour 60€ environ. Alors j’avais des chaînes en plaqué or donc j’ai pas eu besoin d’en racheter et je peux permuter sur les différentes chaînes les pendentifs donc c’était vraiment économique. Ils sont top, je ne suis pas du tout déçue !

Ensuite j’ai eu un gros crush pour une médaille plaqué or sur chaîne en argent vieilli qui valait pas moins de 120€… Donc j’ai trouvé une aternative qui, je trouve, est très réussie. J’ai acheté une médaille plaqué or de 1,9cm de diamètre sur a little mercerie pour 14€ et une chaîne en argent de 50cm pour 9€ que j’ai vieillie grâce à de l’eau de javel. Economie : 97€ ! Alors j’ai du mal à donner un bon rendu en photo, on dirait qu’elle est toute noir mais non la médaille est bien dorée et la chaîne un peu noire. On voit mieux sur la photo portée en haut de cet article ☝🏼️.

image

Et enfin, dans le style accumulation de bijoux, je voulais avoir des braceletes dorés autour du poignet et des demi-joncs plus exactement, j’en avais vus qui coûtaient une soixantaine d’euros et du coup j’ai fouiné sur l’internet et en ai trouvés à 2€ l’un en laiton sur un site « grossiste » mais je ne suis pas totalement satisfaite car le laiton ça s’oxyde et ils font un peu mal aux extrémités donc il se peut que je craque sur les autres 😁 (comme quoi les ersatz ne nous satisfont pas toujours).

image

(J’ai un peu abusé des filtres sur celle-là !)

Voilà j’espère que cet article vous a plu, demain je fais un atelier bijouterie, j’ai vraiment hâte, je vous ferai un petit débrief.

Je reviendrai pour un prochain article, peut-être même une vidéo beauté j’hésite encore (montrer ma tête tout ça…) mais je vais bientôt investir dans une perceuse à bijoux pour faire un super DIY bijou que je vous dévoilerai !

Suivez-moi sur instagram et pinterest : sailor_et_lula

 

Tissage en laine

Hey,

Je reviens pour vous parler d’un atelier que j’ai fait samedi 21 au matin avec ma super copine Sylvia (à qui je pique ses photos car mon portable m’a lâchée alors que j’avais fait un photo-reportage…) à l’effet canopée (pour les lyonnais-es c’est un salon de thé/boutique trop bien rue des capucins où on a envie de tout acheter tellement c’est beau) et donc c’était un atelier de tissage en laine, animée par Audrey aka juju & the wool et c’était trop biiiiiien !

image.jpeg

On était 6 filles qui n’avaient jamais fait de tissage et alors après avoir mis le fil de base (je ne sais pas trop comment on appelle ça) dans le métier à tisser il a fallu faire le dur choix des couleurs. Etant une grande indécise ce n’était pas simple mais le joli modèle que nous avait préparé Audrey m’a aidée à faire mon choix. Au début, je voulais faire exactement le même mais en fait en avançant sur mon projet, j’ai trouvé d’autres combinaisons de couleurs et de formes. L’atelier durait 2h30, on a un peu speedé vers la fin pour pouvoir finir mais tadaaaa, voici le résultat (le mien mais tous nos tissages étaient très beaux) :

image

Du coup ça m’a donné envie de continuer, je pense m’acheter un métier à tisser chez cultura et yalla !

Si y a des intéressé(e)s , le prochain atelier est le 4 juin (mais il n’y a peut-être déjà plus de place, donc à surveiller pour les prochains), ambiance super sympa dans un cadre au top !

Voili voilou, je vous montrerai si j’en fais d’autres (y a de grandes chances !)

Sinon prochain article, je vous dévoilerai mes petits trucs et astuces pour avoir des bijoux « tendances » (j’aime pas trop ce mot mais bon) sans trop dépenser héhé 😉